Accueil

L’ergonome ne voit bien que de près, étudiant les particularité de cette situation-là, qui est caractérisée par son secteur professionnel, ses prescriptions organisationnelles, ses procédures, ses normes, ses dispositifs techniques et son domaine d’application.

L’ergonome peut dire comment ces opérateurs-là interagissent avec ce système-là ; il peut dire ce que sont leurs compétences et comment elles devraient évoluer ; il peut montrer comment l’équipe régule et distribue les charges de travail en fonction de l’exigence des tâches ; il peut montrer comment les procédures prescrites par l’encadrement, incomplètes, inadaptées à telle situation spécifiques, sont intelligemment transformées et ajustées par les opérateurs pour que le travail puisse être fait ; il peut montrer comment les accidents risquent de se produire ; il peut participer à la (re) conception d’un poste, d’une machine, d’un système informatique ou d’une organisation.

L’ergonome marche sur deux pieds, toujours : Il se soucie du salarié, car les changements qu’il préconise visent à améliorer la santé physique et mentale de ce dernier. Simultanément, l’ergonome se préoccupe du patron de l’entreprise, puisqu’il rationalise le sytème de travail et cherche à en améliorer l’efficacité.

L’ergonomie est utile à tous ceux, salariés ou patrons, ouvriers ou cadres, qui souhaitent augmenter les compétitivité de leur entreprise, tout en s’appuyant sur la valeur du travail des femmes et des hommes.

Print Friendly, PDF & Email

L’ergonome ne voit bien que de près, étudiant les particularité de cette situation-là, qui est caractérisée par son secteur professionnel, ses prescriptions organisationnelles, ses procédures, ses normes, ses dispositifs techniques et son domaine d’application.

L’ergonome peut dire comment ces opérateurs-là interagissent avec ce système-là ; il peut dire ce que sont leurs compétences et comment elles devraient évoluer ; il peut montrer comment l’équipe régule et distribue les charges de travail en fonction de l’exigence des tâches ; il peut montrer comment les procédures prescrites par l’encadrement, incomplètes, inadaptées à telle situation spécifiques, sont intelligemment transformées et ajustées par les opérateurs pour que le travail puisse être fait ; il peut montrer comment les accidents risquent de se produire ; il peut participer à la (re) conception d’un poste, d’une machine, d’un système informatique ou d’une organisation.

L’ergonome marche sur deux pieds, toujours : Il se soucie du salarié, car les changements qu’il préconise visent à améliorer la santé physique et mentale de ce dernier. Simultanément, l’ergonome se préoccupe du patron de l’entreprise, puisqu’il rationalise le sytème de travail et cherche à en améliorer l’efficacité.

L’ergonomie est utile à tous ceux, salariés ou patrons, ouvriers ou cadres, qui souhaitent augmenter les compétitivité de leur entreprise, tout en s’appuyant sur la valeur du travail des femmes et des hommes.

Print Friendly, PDF & Email

À propos de l’ergonomie

L’ergonomie, c’est une approche qui privilégie la singularité de l’activité humaine dans le travail plutôt que l’invariance des caractéristiques psychologiques, physiques et physiologiques.

Le travail est analysé comme un processus ou interagissent l’opérateur, acteur capable d’initiative et de réactions, et son environnement sociotechnique, lui aussi  changeant, lui-même enchâssé dans une organisation trop souvent remaniée.  Nous nous devons d’améliorer non seulement l’activité travail, mais, plus globalement, la situation de travail.

Le glissement est subtil, mais crucial. La situation de travail dépasse le périmètre de l’activité de travail, en y incluant non seulement la dimension opérationnelle de la tâche à accomplir.

Print Friendly, PDF & Email

L’ergonome ne voit bien que de près, étudiant les particularité de cette situation-là, qui est caractérisée par son secteur professionnel, ses prescriptions organisationnelles, ses procédures, ses normes, ses dispositifs techniques et son domaine d’application.

L’ergonome peut dire comment ces opérateurs-là interagissent avec ce système-là ; il peut dire ce que sont leurs compétences et comment elles devraient évoluer ; il peut montrer comment l’équipe régule et distribue les charges de travail en fonction de l’exigence des tâches ; il peut montrer comment les procédures prescrites par l’encadrement, incomplètes, inadaptées à telle situation spécifiques, sont intelligemment transformées et ajustées par les opérateurs pour que le travail puisse être fait ; il peut montrer comment les accidents risquent de se produire ; il peut participer à la (re) conception d’un poste, d’une machine, d’un système informatique ou d’une organisation.

L’ergonome marche sur deux pieds, toujours : Il se soucie du salarié, car les changements qu’il préconise visent à améliorer la santé physique et mentale de ce dernier. Simultanément, l’ergonome se préoccupe du patron de l’entreprise, puisqu’il rationalise le sytème de travail et cherche à en améliorer l’efficacité.

L’ergonomie est utile à tous ceux, salariés ou patrons, ouvriers ou cadres, qui souhaitent augmenter les compétitivité de leur entreprise, tout en s’appuyant sur la valeur du travail des femmes et des hommes.

Print Friendly, PDF & Email

Contact

Ergonomia Travail – By Groupe Instant – Agora 3

Chez Now coworking

Immeuble New Deal
35 Rue de Marseille,
69007, Lyon

Heures d’ouverture
Du lundi au vendredi : 9h00–17h00
Téléphone :  04 81 09 76 37

mail : contact@ergonomia-travail.eu

Print Friendly, PDF & Email