Nos engagements ergonomie – l’ergonome s’engage

Nos engagements en ergonomie
Nos engagements en ergonomie

Nos engagements Ergonomie – Notre Charte

Il s’agit ici de définir nos engagements en mission d’ergonomie du travail.  Ces engagements ergonomie sont pour vous un gage de sérieux, de professionnalisme dans l’exercice de nos missions.

L’ergonomie étant une science, il est indispensable que les ergonomes puissent s’engager à vos côtés.

  1. Clarté sur les objectifs, méthodes, outils, modalités de diffusion des résultats de l’intervention
  2. Orientation identique vis-à-vis de l’ensemble des interlocuteurs (principe d’équidistance)
  3. Obligation d’œuvrer dans le sens d’une information/consultation des instances représentatives du personnel, lorsqu’elles existent, relativement aux interventions ergonomiques
  4. Accord des opérateurs pour toutes observations ou mesures les concernant et validation des recommandations sur les situation de travail
  5. Retour prioritaire aux opérateurs des résultats des observations et validation des recommandations sur les transformations de leur situation de travail
  6. Discrétion sur les informations de nature personnelle (santé, appartenance politique ou syndicale…) recueillies au cours des observations. Autant que possible, restitution sous forme anonyme
  7. Obligation de réflexion sur les modalités d’exploration et d’utilisation des manifestations de la souffrance psychique au travail
  8. Pas de contribution à la mise en place de sanctions, notamment pour non respect du travail prescrit
  9. Obligation de faire connaître, dans tous les cas, à l’employeur et au médecin du travail, et, chaque fois qu’ils existent, aux représentants du personnel, les risques pour la santé, identifiés aux cours de l’intervention
  10. Obligation d’une réflexion sur une dynamique de compatibilité entre les recommandations ergonomiques et le développement économique de l’entreprise
  11. Respect du secret industriel
  12. Responsabilité de l’ergonome dans une anticipation raisonnable d’une utilisation détournées des résultats
  13. Pas de contribution à la sélection individuelle ou à la désignation personnalisée d’aptitudes. Orientation vers la prise en compte de la population la plus large possible
  14. Possibilité de refus d’une intervention.